Histoire du Rock #4 : Ian Curtis : sa carrière

 In Collège Dolto, Magazine, Musique

Le groupe, la maladie, la dépression

Un jour, Ian, n’étant pas satisfait du fait que son groupe n’ait pas été choisi pour passer dans l’émission de Tony Wilson, aborde ce dernier afin de lui montrer son mécontentement. Il lui écrite même sur un papier  « Joy Division, you cunt » (Joy Division, connard). Wilson accepte de les passer à la télévision.

En 1978, Ian fait ses premières crises d’épilepsie, qui ne feront que s’aggraver et, parfois (très rarement) l’empêcheront  de chanter sur scène.

Puis, Joy Division signe avec le label Factory Records.

En 1979 sort le mythique album Unknown Pleasures et naît Natalie, fille de Deborah et Ian Curtis, mais il semble assez indifférent au bébé.

Puis, le groupe décolle, enchaîne live télé, radio, concerts et prévoit une tournée européenne. Ian Curtis devient alors connu pour son attitude scénique singulière mais étant très fatigué et dépressif, il ne prend plus ses médicaments.

En novembre, Ian rencontre Annik Honoré, journaliste qui deviendra sa petite copine.

Recommended Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text.

Start typing and press Enter to search