Histoire du rock #2 : The White Stripes

 In Arts, Collège Dolto, Magazine, Musique

The White Stripes, formé en 1997 à Detroit, est un groupe de rock américain, composé de Jack White (guitare et chant) et  Meg White (batterie et chant). Leurs morceaux sont composés par Jack.

La particularité de ce groupe est le fait qu’il ait réussi à créer leur propre univers en duo, marqué notamment par leurs décors et costumes blancs, rouges et noirs. Ils sont aussi connus pour les rythmes très simples mais entêtants, de batterie joués par Meg, et pour le talent incontestable de Jack en temps que guitariste.

Ils sont influencés par le blues et c’est un des premiers groupes qui officialisent le style « garage rock ».

En 1999 est sorti leur premier album éponyme, puis « De Stijil » en 2000, « White Blood Cells » en 2001, leur plus connu, « Elephant » en 2003 (où se trouve la fameuse chanson « Seven Nation Army ») et « Get Behind Me Satan » en 2005. Après ce dernier, le groupe entame une tournée internationale. Pour finir, ils sortent  leur dernier album live « Under Great White Northern Lights » en 2007. Le groupe se sépare en 2011.

De plus, il existe un fameux mythe à leur propos : ils ont prétendu être frère et soeur mais ils se sont mariés de 1996 à 2000.

Recommended Posts

Leave a Comment

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text.

Start typing and press Enter to search